Ensemble Nulla Dies Sine Musica

Musiques anciennes sur instruments historiques

Amélie Pialoux étudie la trompette au Conservatoire de Clermont-Ferrand, puis à celui de SaintÉtienne où elle obtiendra à l’unanimité son prix de trompette moderne en 2008. Elle décide de se spécialiser dans le répertoire et les instruments baroques et intègre la classe de Jean François Madeuf au CNSMD de Lyon où elle obtiendra son master en 2013 puis sa licence de cornet à bouquin dans la classe de Jean Tubery. Titulaire d’un master en Arts Plastiques ainsi que du D.E. de professeur de trompette elle poursuit ses études en master de cornet à bouquin. Artiste interprète elle se produit dans de nombreux ensembles tels que le Concert de l’Hostel Dieu, les Nouveaux Caractères, La Grande écurie, Les Ombres et Les Surprises. Elle est actuellement professeur de trompette baroque au CRR de Versailles.

Guy Estimbre commence ses études au Conservatoire de musique de la ville de Béziers, les poursuit au CNR de Toulouse dans la classe d’Albert Calveyrac puis au CNR de Montpellier dans la classe d’Antoine Curé, où il obtient plusieurs récompenses, pour ensuite se spécialiser dans la musique ancienne. Il rentre à la Schola Cantorum Basiliensis de la ville de Bâle, et terminera ses études au CNSMD de Lyon où il obtient son prix en 2009. Titulaire d’un double Master II en Musicologie et en Administration et Gestion de la Musique ainsi que d’une Licence en Sciences de l’Education et en Médiation Culturelle, il se spécialise ensuite sur les instruments de la famille des cuivres du XIXème siècle. Musicien interprète également, il joue dans quelques ensembles baroques. Il joue divers instruments rares comme la trompette à clefs, le serpent ou encore l’ophicléide… Luthier également il copie des instruments précis pour coller au mieux à un répertoire spécifique.

Mathieu Jolivet entre en 2006 au conservatoire de Versailles dans les classes d’orgue et d’écriture de Jean-Baptiste Robin. Il y suit également des cours de clavecin, de basse continue, d’analyse musicale, d’histoire de la musique et de pédagogie. En 2011, il obtient son Prix d’orgue à l’unanimité et avec les félicitations du jury, validant ainsi son Diplôme d’Etudes Musicales. La même année, il est admis au CNSMD de Lyon, à l’unanimité, dans les classes de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger. En 2013, il obtient son Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien en orgue, ainsi qu’une Licence de Musicologie. En 2015, ses études d’orgue s’achèvent avec l’obtention d’un Master. Il a également été admis dans la classe de Basse Continue d’Yves Rechsteiner dans le même établissement et vient d’obtenir son DNSPM dans cette discipline. Matthieu a également une solide pratique vocale et s’est produit en concert avec l’ensemble vocal « Clam’ à vie » et la maîtrise de Notre-Dame de Versailles dirigée par Jean-François Frémont.