Association Tchendukua – Ici et Ailleurs

Exposition photo par Eric Julien, fondateur de l'association Tchendukua

Nous ne le savons pas encore, mais les sociétés “racines”, dont font partie les Indiens Kogis, mémoire d’un temps qui semble révolu, sont porteuses des clés de notre avenir. Pour l’avant-garde agissante, les explorateurs de possible, déjà en chemin, elles offrent la chance d’élargir le regard pour tenter de distinguer dans l’horizon d’autres formes de compréhension du monde, d’être et de vivre ensemble. Pourquoi, comment ? C’est à construire dans la beauté, avec leur inspiration, et c’est devant nous.

Eric Julien

L’association Tchendukua – Ici et Ailleurs, créée en 1997 par Eric Julien sous le parrainage de Pierre Richard, Edgar Morin et Jean-Marie Pelt, forte de 6 000 adhérents et donateurs, s’est fixée trois objectifs :

1 : Aider les peuples racines, et principalement la société des Indiens Kogis, à retrouver leurs terres ancestrales

2 : Développer avec les populations concernées des programmes de préservation/reconstitution de la biodiversité

3 : Organiser des actions de sensibilisation et de formation au développement durable, en France et en Europe

Un pays, un territoire, un peuple…
Les Indiens Kogis

Au nombre de 12 000, les Indiens Kogis sont parmi les derniers héritiers des grandes sociétés précolombiennes du continent sud-américain.

Repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta, ils ont développé leur culture au cœur d’un territoire géographique unique : un massif montagneux culminant à 577 m et situé à 42 kilomètres de la mer des Caraïbes (le plus haut du monde en bord de mer).

Cette pyramide aux sommets enneigés présente une variété unique de climats et d’écosystèmes. Plus qu’une montagne, la Sierra Nevada représente le cœur du monde, la Mère Terre, qui a transmis au peuple Kogi son code moral et spirituel.

La Mémoire des Possibles
Exposition photo par Eric Julien
Du 2 au 16 août 2015
Du 1er au 7 aôut 2016

Programmation
Plus d’informations